Espaces et horizons

 

Il est parti parcourir la planète

L’homme solitaire avec ses ailes dans la tête

Il a rejoint les grands espaces

Où sourd l’éclat des banquises

Grands espaces aux horizons noyés

Océans immenses à l’assaut des limites

Vagues à l’âme des flots

Les bateaux ivres partent à la dérive

Sur des sommets enneigés d’écume

Des lunes pâles crissent

Dans des ciels porteurs de glace

Troupes obscures de nuages enflés

Ombres dévoreuses

Torpeur des trous noirs

Ondes envahies des nuits retenues

Prairies de sable aux senteurs d’algues

Violence froide des nuées

Aux parfums d’ouragan

Océans gelés

Où la roche respire le vent

Eaux Glauques

Courants sournois

Remous de vase et de sable

Du ventre des marécages

Montent des embruns poisseux

Ilots de brouillard

Flottant comme des étoupes

Terres éclaboussées d’une lumière fatiguée

Fumées sang mêlées de brume

Plaines et marais confondus

La caravane des logis tremble comme un mirage

Et s’évanouit dans la poussière

 

Soleil levant Soleil couchant

Soleil ardent Soleil triomphant

La lumière l’a emporté

Au pays des mille soleils

L’homme solitaire avec ses ailes dans la tête

Il a rejoint les grands espaces

Inondés de lumière

Où le soleil explose

Embrasant la planète

Les flammèches incandescentes

Mordent les immensités aux cheveux roux

Le ciel brûle

Incendie rougeoyant

Ligne fondue de l’horizon

Ligne ensanglantée accouchant des Xanadu

Formes éclatées

Bouillonnement

Mers flamboyantes des sables

Déserts en fusion

Terres arides

Lueurs de volcans répandus

Velours rougis de la fournaise

Le feu Chevauche les lignes à l’infini

Loin dans le temps

Des villages incertains

S’étirent comme des troupeaux

Terres abandonnées

Coupoles dorées

Aux seins gonflés de lumière

Villes bouton d’or

Enivrées de désert

Terres brûlantes

Ephémères demeures dévorées

Cœurs de cocons bleutés

La douce musique des hommes

Egraine ses notes étouffées

Comme un chapelet douloureux;

Bernard & JB Lyonnet

Aux frontières de l'urbain

Couleurs diluées par le temps - 120x160 cm - 2021.jpg
Éphémère frontière de l’instant- 120x120 cm - 2021
Éphémère frontière de l’instant- 120x120 cm - 2021
press to zoom
Cité aux mur tissés de rêves 160 x 100 cm Jean-Baptiste Lyonnet
Cité aux mur tissés de rêves 160 x 100 cm Jean-Baptiste Lyonnet
press to zoom
La douceur du vent ravive mes pensées - 140x110cm - 2021
La douceur du vent ravive mes pensées - 140x110cm - 2021
press to zoom
Le Tempo - 100x100cm - 2021
Le Tempo - 100x100cm - 2021
press to zoom
Couleurs diluées par le temps - 120x160 cm - 2021
Couleurs diluées par le temps - 120x160 cm - 2021
press to zoom
Le funambule -130x97 cm - 2020
Le funambule -130x97 cm - 2020
press to zoom
Le sentier de ma mémoire - 140x110cm - 2021
Le sentier de ma mémoire - 140x110cm - 2021
press to zoom
L'arôme du silence -100x100 cm - 2021
L'arôme du silence -100x100 cm - 2021
press to zoom

Horizons

Souffle Vital - 200x110cm - 2020.jpg
Lueurs d'un soir - 81x54 cm - 2020
Lueurs d'un soir - 81x54 cm - 2020
press to zoom
Au large 195x114 cm Jean-Baptiste Lyonnet
Au large 195x114 cm Jean-Baptiste Lyonnet
press to zoom
loin dans le temps - 100x100 cm - 2020
loin dans le temps - 100x100 cm - 2020
press to zoom
Hèritage_-_54_x_73_cm -_Technique_mixte_sur_toile_-_Peinture_Jean-Baptiste_Lyonnet_2019
Hèritage_-_54_x_73_cm -_Technique_mixte_sur_toile_-_Peinture_Jean-Baptiste_Lyonnet_2019
press to zoom
L'étoffe de nos songes - 146x89 cm - 2020
L'étoffe de nos songes - 146x89 cm - 2020
press to zoom
Les_messagers_du_vent_-81x51_cm_-_2020[1]
Les_messagers_du_vent_-81x51_cm_-_2020[1]
press to zoom
L'effet_papillon__100x81_cm[1]
L'effet_papillon__100x81_cm[1]
press to zoom
Les_arpenteurs_du_ciel_65_x_46_cm[1]
Les_arpenteurs_du_ciel_65_x_46_cm[1]
press to zoom